Evelyne Sinimalé
Thérapeute énergéticienne à Paris 14
Evelyne Sinimalé
Thérapeute énergéticienne à Paris 14

La patience dans le Yoga.... et dans la vie de tous les jours

 

LA PATIENCE DANS LE YOGA, LA PATIENCE DANS LA VIE

Patience, persévérance, attendre, prendre le temps de, prendre le temps pour…..

Ce sont mes enfants qui m’ont appris la patience. Ainsi, ai-je compris comment contrôler mon impatience. Mon envie de perfection. Mon envie que tout aille bien et très vite. 
Ils m’ont appris à ne pas être dans le devoir. Ni dans l’urgence. Et ainsi d’être dans l’instant présent, dans la joie, dans l’amour. Finalement à être patiente avec eux et avec moi-même.

Et, c’est aussi en pratiquant le Yoga et la Méditation que j’ai appris la patience. J’ai compris comment respirer et à me poser dans chaque posture. J’ai réalisé à quel point il est vital de faire attention à mon corps (ne pas me blesser, apprivoiser mes limites) mais aussi à mes pensées et à mes émotions.

Quand j’observe la nature, je vois à quel point elle sait être patiente. Les arbres et les fleurs savent attendre le printemps en toute confiance. 
Et nous? Qu’en est il? Quelle est notre capacité à attendre le bon moment? A être conscient de nous préparer, le moment venu, à vivre quelque chose de merveilleux.

Je sais et j’ai la certitude que vous comme moi, nous savons au plus profond de nous-même ce qui est important, ce que nous souhaitons vivre, ce que nous ressentons. Pour moi, c’est de me sentir en paix dans mon corps, dans ma tête et mon cœur. C'est accepter les moments où tout me sourit et les moments de tristesse ou de contrariété.  Et vous?

Nous savons que le corps influence l’esprit et que l’esprit influence le corps. Pour cela, apprenons à conserver la maîtrise de nous-même. L’égalité de l’esprit et le calme intérieur, quelles que soient les circonstances. Entrainons-nous à alterner les moments où l’on contrôle la situation et les moments où nous ne pouvons pas tout contrôler, tout en gardant un esprit léger libre de lui-même : au travail, au volant de notre voiture, dans les moments pénibles ou agréables.

Apprenons à conserver l’état de quiétude, de tranquillité, de vide.

 

La patience et la concentration dans le Yoga

Dans mes cours de yoga, j’aime particulièrement ce moment où je sens ma respiration être une aide. Où je sens ce calme et cette patience s’installer et m’installer dans une posture qui m’est difficile. Et j’aime transmettre cela à mes élèves. La possibilité de sentir, de ressentir, d’observer, d’être à l’écoute. 


L’attitude de l’esprit est importante. L’art de la  concentration dans le Yoga est indissociable de la méditation, et de cette maîtrise des processus de l’esprit. 
Car sur notre tapis de yoga ou dans la vie (ce qui est la même chose) il est vital d’être patient. De prendre le temps, de faire attention à soi et aux autres d’un point de vue sécuritaire et relationnel.

Est-il urgent de réussir à passer son pied derrière sa tête? Est-il important de s’asseoir en lotus dès la première leçon? Est-il important de méditer une heure ou deux tous les jours? Qu’en pensez vous?

Je me rends compte que la patience, c’est peut-être d’accepter calmement que les choses arrivent. Dans un ordre parfois différent de celui qu’on espérait.

C’est ce que je me propose de partager avec vous. De prendre ce temps que nous n’avons pas toujours, pour notre bien-être et celui de notre entourage personnel et professionnel. Je partage avec vous mes outils/aides pour y arriver.

 

 

Exercices à pratiquer pour développer votre patience et votre concentration

On peut utiliser les asanas et les mudras aussi bien pour l’éveil du chakra racine que pour contrôler les troubles. La concentration directe se fait sur le chakra ou en imposant ses mains sur l’organe sexuel ou sur les pieds joints plante contre plante.

La concentration pendant les asanas : la pince, le poisson, le héros, le lion, la chandelle sont autant d’aides merveilleuses pour faciliter notre ancrage.

La concentration pendant les mudras : mahamudra et mahabandha (assis sur le périnée, l’autre jambe tendue, attraper le talon avec ses deux mains). Ces mudras allient la concentration et la posture. La pression d’un talon contre le périnée au niveau du centre d’énergie sexuelle est une des techniques d’éveil les plus efficaces du chakra racine.

J’insiste sur la nécessité de la concentration, car même si vous n’avez aucun problème au niveau de ce chakra, il est indispensable de travailler la concentration sur ce chakra le plus souvent possible. Il faut vraiment de la patience car la durée de la concentration est de 30 minutes et même plus au début. Ceci correspond au temps que notre énergie se mette en place et travaille.

La concentration pendant les bandhas : Il s’agit surtout de mulabandha (contraction au niveau du chakra racine). Son effet énergétique est très intéressant.

C’est un geste rituel qui active l’énergie. Les pouces et les index se pressent l’un contre l’autre pour former cette mudra de vulve. Assis en tailleur ou en siddhasana, placer les mains contre l’organe sexuel, la pointe des doigts touchant le support si possible.

 

 

La concentration dans la méditation 
 

Je vous invite à vous mettre debout et à prendre un moment d’observation pour vous relier à vous même. 
Vos pieds bien plantés dans le sol, stables. Portez toute votre attention à l’ensemble de votre corps. Prenez conscience de la plante de vos pieds sur le sol, sur la terre. Conscience de vos orteils, chevilles, mollets, cuisses, jambe gauche, jambe droite, fesses, bas ventre, coccyx, sacrum, organes génitaux…


Visualisez une enveloppe de protection de lumière vaste autour de votre corps. Cette enveloppe est remplie de chaleur, elle est souple, vaste, lumineuse. 
Elle forme un tout avec votre corps. 
 Puis visualisez la planète Terre. Reliez vous mentalement à la Terre comme à quelqu’un et non comme à quelque chose. Connectez vous à elle. 

Prenez conscience de votre ancrage, de votre verticalité. Nourrissez vous de la belle énergie de la Terre mère qui vous procure force. courage et patience.

Sentez aussi la lumière de votre enveloppe de protection qui est en vous et qui vous donne force et conscience. Puis, visualisez vos guides, vos maîtres et demandez leur de vous apporter aide, protection et réussite dans votre pratique. Dans votre vie quotidienne.Vous pouvez aussi exprimer alors clairement votre intention 
de développement du chakra ou de guérison.


Et doucement, tout en restant dans votre intention, vous allez prendre la mudra du chakra racine. Assis en tailleur ou en siddhasana, placez les mains contre l’organe sexuel, la pointe des doigts touchant le support si possible. Les pouces et les index se pressent l’un contre l’autre pour former cette mudra de vulve.

Concentrez-vous sur les qualités du chakra racine 
 : persévérance, réalisme, créativité, patience, maîtrise de soi, amour de la vie.

Et quand vous le souhaitez, je vous invite à défaire la posture, à mettre vos mains sur vos genoux 
tout en restant calme et détendu. Et à ouvrir les yeux quand vous le souhaitez


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Medoucine

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.